Air France dément envisager la suppression de 3.000 postes de plus

le , mis à jour à 12:18
0

PARIS, 26 juin (Reuters) - Air France a démenti vendredi les informations de presse selon lesquelles la compagnie aérienne envisagerait la suppression de 3.000 postes supplémentaires. Selon le journal Le Monde, un quatrième plan social en trois ans serait à l'étude au sein de la filiale du groupe Air France-KLM AIRF.PA prévoyant 3.000 départs chez les personnels au sol et 300 chez les pilotes. Ces suppressions de postes s'accompagneraient aussi du retrait de quinze à vingt avions de la flotte d'Air France et de fermetures supplémentaires de lignes, rapporte sur son site internet le quotidien ajoutant que le blocage des négociations avec les syndicats d'hôtesses et de stewards aurait conduit la direction à hausser le ton. "Air France tient à démentir les informations parues ce matin dans la presse", écrit dans un bref communiqué la compagnie. Rappelant les propos tenus par son PDG Frédéric Gagey, Air France indique qu'un point sera fait sur la situation économique de l'entreprise et sur l'état d'avancement des négociations et assure être mobilisé à la veille du pic estival, crucial pour son résultat 2015. En début d'année, la compagnie avait annoncé son intention de supprimer 800 postes, en plus des 8.000 suppressions réalisées depuis trois ans dans le cadre du plan de restructuration "Transform 2015" du groupe Air France-KLM, afin de mieux résister à la concurrence de plus en plus farouche des compagnies à bas coûts et du Golfe. ID:nL6N0V13EN Le communiqué d'Air France: http://bit.ly/1Ni7u8d (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant