Air France condamnée à réintégrer 17 « indignés » corses

le
0
La direction de la compagnie a pris acte de l'arrêt rendu et déclaré qu'elle «se conformerait à cette décision».

Air France espérait ne plus entendre parler des «indignés» corses, ces 45 salariés saisonniers employés sur l'île de Beauté en CDD qui campaient à l'aéroport de Bastia et d'Ajaccio pour réclamer leur titularisation. Las. La justice a contraint mardi la compagnie à réintégrer plus d'un tiers d'entre eux.

Alors que le jugement de la cour d'appel de Bastia de mars 2012 avait refusé leur intégration au sein de la compagnie, mais fixé des indemnités allant de 9000 à 14 .000 euros, la Cour de cassation a annulé toutes ces décisions, selon France 3 Corse ViaStella. Dix-sept d'entre eux (ceux de Bastia) devront être réintégrés en CDI. De plus, Air France devra débourser près de 15 millions d'euros d'astreinte auxquels l'avaient condamnée les prud'hommes.

La compagnie aérienne doit s'attendre à un jugement identique pour les...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant