Air France assurera 70-80% de vols samedi malgré la grève

le , mis à jour à 17:46
1
    * Impact évalué à environ E5 mlns par jour 
    * Les vols liés à des matches de l'Euro devraient être 
préservés 
    * Vols domestiques et Transavia pas concernés par la grève 
 
 (Actualisé avec point presse d'Air France) 
    PARIS, 9 juin (Reuters) - Air France  AIRF.PA  a fait savoir 
jeudi qu'elle assurerait entre 70 et 80% de ses vols samedi, au 
premier de quatre jours de grève prévus par les pilotes de la 
compagnie pour protester notamment contre de nouvelles mesures 
de réduction de leurs rémunérations. 
    Cette prévision préfigure celle des jours suivants et une 
attention particulière sera portée aux vols liés à des matches 
de l'Euro de football qui démarre vendredi en France, a déclaré  
le PDG de la compagnie Frédéric Gagey lors d'un point presse. 
    "On protégera bien entendu l'Euro", a-t-il dit. "Lancer un 
tel mouvement le jour de l'Euro, un évènement plutôt joyeux pour 
la France ne me paraît pas une très belle idée." 
    Les syndicats de pilotes d'Air France ont maintenu jeudi 
leur préavis de grève du 11 au 14 juin, les discussions menées 
avec la direction cette semaine n'ayant pas abouti.   
    La loi oblige les pilotes à se déclarer en grève deux jours 
avant leur vol prévu. La low cost Transavia et Hop! (vols 
domestiques) ne sont pas concernées par la grève, a précisé le 
PDG. 
    Le PDG d'Air France a chiffré à environ 25% la proportion de 
pilotes grévistes samedi, contre une évaluation de plus de 50% 
avancée par le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), 
majoritaire dans la compagnie. 
    Air France évalue à environ cinq millions d'euros par jour 
l'impact de la grève. Les deux semaines d'arrêts de travail des 
pilotes en septembre 2014 contre un projet de développement 
européen de la low cost Transavia avait coûté plus de 400 
millions d'euros à la compagnie. 
    La filiale d'Air France-KLM, dont l'Etat français détient 
17,6%, a enchaîné les réunions depuis lundi avec le SNPL et le 
Syndicat des pilotes d'Air France (Spaf), pour éviter une grève 
en période de forte affluence. 
    Le redressement financier de la compagnie reste en outre 
fragile, menacé par le remontée des cours du pétrole et la 
baisse de l'ordre de 5% des recettes unitaires d'Air France-KLM 
en mai.     
    Air France a lâché du lest notamment sur le paiement des 
heures de nuit des pilotes, mais certaines revendications ont 
cependant été écartées, comme la demande de 11,3% de hausse des 
salaires, soit une dépense de 111 millions d'euros pour la 
compagnie. 
    "A chaque fois qu'on est si près du but, l'essai n'est 
jamais transformé", a déclaré Emmanuel Mistrali, porte-parole du 
SNPL. "Il faut passer de la promesse et du flou au concret." 
    Il a dénoncé une "vacance du pouvoir", pointant du doigt le 
fait qu'Air France-KLM n'est pas disponible pour négocier le 
rééquilibrage de l'activité entre Air France et KLM, avant 
l'arrivée le 4 juillet de Jean-Marc Janaillac, le successeur 
d'Alexandre de Juniac au poste de PDG du groupe 
franco-néerlandais.   
    Le PDG d'Air France Frédéric Gagey a argué de son côté que 
la compagnie française et ses pilotes ne pouvaient pas mener des 
négociations sur ce point sans inclure KLM et ses propres 
pilotes. 
    "Dans une négociation (..) en dehors d'un conflit, on ne met 
pas tout d'emblée sur le table, on garde un peu de grain à 
moudre", a expliqué le directeur des ressources humaines d'Air 
France Gilles Gateau, ex-directeur de cabinet de Manuel Valls. 
"Là, nous voulions aller très vite." 
     Mais la réponse de la direction transmise cette nuit aux 
demandes des pilotes ne répond en rien à leurs attentes, a 
déclaré de son côté à Reuters Grégoire Aplincourt, le président 
du Spaf, qui représente environ un quart des pilotes. 
    "En gros, des demandes en plus de la part de la direction et 
aucune proposition", a-t-il estimé. "On n'éteint pas le feu en 
soufflant dessus." 
 
 (Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8362198 il y a 10 mois

    Le jour où l'état se désengagera d'Air France....... Hallucinant de voir des gens ayant un statut en or prendre en otage les voyageurs et mettre en péril l'équilibre du groupe.