Air France : 2 900 postes seraient menacés en 2016 et 2017

le
1
Un airbus A380 à Hambourg en Allemagne le 30 octobre 2009 (photo d'illustration).
Un airbus A380 à Hambourg en Allemagne le 30 octobre 2009 (photo d'illustration).

La direction d'Air France a évalué vendredi à 2 900 le nombre d'emplois menacés de disparition en 2016 et 2017, sans exclure de recourir à des départs contraints, a-t-on appris vendredi auprès de représentants syndicaux. "Le nombre de postes supprimés sera de 300 pilotes, 700 PNC (les hôtesses et stewards) et 1 900 au sol", a détaillé l'un d'entre eux. Une autre source au sein du conseil d'administration du groupe Air France, réuni vendredi, a indiqué que le chiffre de 2 900 était présenté comme une estimation du sureffectif en 2017. Sollicitée, la direction a refusé de commenter ces chiffres.

La direction d'Air France a présenté en conseil d'administration un scénario prévoyant le retrait de quatorze avions d'ici à la fin 2017 et la fermeture de cinq lignes sur le réseau long-courrier, a-t-on appris de sources syndicales. La compagnie retirerait "cinq avions à l'été 2016", puis "neuf autres" en 2017, en plus de la fermeture de cinq lignes sur le réseau long-courrier à une date non précisée, a indiqué Didier Fauverte (CGT). Ce plan s'accompagnerait également de "réduction de fréquences ou de capacité" sur certaines lignes du réseau long-courrier, actuellement déficitaire pour moitié selon la direction, a-t-il ajouté. "Ces points ont été présentés en conseil d'administration pour information, mais aucun vote n'a été sollicité", a ajouté Didier Dague, administrateur (FO) représentant des salariés.

L'État...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.