« Air Cocaïne » : le Français Nicolas Pisapia condamné à vingt ans de prison en appel

le
0
Nicola Pisapia, durant son procès en appel, à Saint-Domingue, le 28 juin.
Nicola Pisapia, durant son procès en appel, à Saint-Domingue, le 28 juin.

Condamné en première instance à vingt ans de prison pour trafic de drogue, le Français, a vu sa peine confirmée, mardi. Un recours devant la Cour suprême de République dominicaine va être déposé.

Le Français Nicolas Pisapia, condamné à vingt ans de prison en République dominicaine pour trafic de drogue dans l’affaire « Air Cocaïne », a vu sa peine confirmée en appel mardi 28 juin, a annoncé à l’AFP son avocat, Me Julien Pinelli. Ce dernier va saisir la Cour suprême du pays ; ce recours devrait être déposé dès mercredi.

« La cour d’appel de Saint-Domingue a confirmé la condamnation prononcée en première instance contre Nicolas Pisapia. Mais il demeure libre et pour l’heure, c’est l’essentiel », a affirmé l’avocat. « Tant qu’il peut se défendre libre, nous avons le sentiment que nous pouvons obtenir ce que nous réclamons : prouver son innocence », a-t-il ajouté. Après plus d’un an de détention provisoire, M. Pisapia a été libéré, placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de quitter l’île.

Comité de soutien M. Pisapia, 40 ans, n’a cessé de clamer son innocence depuis que l’affaire a démarré en mars 2013 par l’interception d’un Falcon 50 sur le tarmac de l’aéroport de Punta Cana avec à son bord vingt-six valises contenant 680 kilos de cocaïne.

En France, un comité de soutien a été créé pour l’aider à « surmonter ses difficultés et son isolement », a raconté Me Pinelli. Les parents de M. Pisapia, retraités, ont affirmé en avril avoir dépensé autour de 190 000 euros pour couvrir les moyens d’existence de leur fils, demandant le soutien du Quai d’Orsay qui s’est jusque-là montré plutôt discret.

Si le parquet avait demandé la confirmation du verdict de première ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant