Air Berlin va privilégier la classe affaires et les vols longs

le
0
AIR BERLIN VA PRIVILÉGIER LA CLASSE AFFAIRES ET LES VOLS LONGS
AIR BERLIN VA PRIVILÉGIER LA CLASSE AFFAIRES ET LES VOLS LONGS

BERLIN (Reuters) - Air Berlin compte développer une clientèle d'affaires et les vols long-courriers pour redevenir rentable, tout en réduisant la voilure sur les lignes moins rentables.

La deuxième compagnie aérienne allemande, dont Etihad détient 29% du capital, a enregistré plusieurs exercices dans le rouge et le nouveau président du directoire, Stefan Pichler, a passé en revue le réseau et la flotte dans le but de réduire les coûts.

Air Berlin a annoncé mardi soir une hausse de son bénéfice d'exploitation au troisième trimestre, ayant tiré parti comme d'autres compagnies aériennes d'une forte demande de voyages et de la baisse des prix du kérosène.

Stefan Pichler a déclaré mercredi qu'Air Berlin devait se redresser "dans les 12 à 18 prochains mois" et que la nouvelle stratégie devrait se traduire par un apport de 310 millions d'euros au résultat d'exploitation d'ici la fin 2018.

Il a ajouté que la compagnie voulait doubler sa part de marché en classe affaires dans les trois ans. Air Berlin s'est par la suite refusé à préciser quelle était sa part de marché actuelle.

La compagnie proposera moins de vols sur les lignes peu rentables comme celles à destination de la Scandinavie, alors qu'elle en augmentera le nombre vers les Etats-Unis.

Les Airbus A330 qu'elle emploie habituellement sur sa ligne très fréquentée à destination de Majorque seront dorénavant dotés de sièges classe affaires et réorientés vers les vols longue distance à compter de l'été 2016.

Ce qui ne veut pas dire qu'il y aura moins de vols vers cette destination populaire; au contraire les vols vers les Baléares augmenteront de 9% durant l'été 2016, a précisé Air Berlin.

Globalement, les capacités resteront stables en 2016 et la flotte sera quasiment inchangée, représentant autour de 145 appareils.

(Victoria Bryan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant