Air Berlin envisage une vaste restructuration-sources

le
0
    FRANCFORT/BERLIN, 26 septembre (Reuters) - La compagnie 
allemande Air Berlin  AB1.DE  réfléchit à une vaste 
restructuration qui pourrait l'amener à réduire sa flotte de 
moitié et à supprimer un millier d'emplois pour redresser ses 
finances et redevenir rentable, a-t-on appris lundi auprès de 
sources du secteur. 
    Air Berlin et son actionnaire Etihad ont noué des contacts 
avec le voyagiste TUI  TUIT.L  pour partager environ 30 à 40 
avions de Niki, filiale autrichienne d'Air Berlin, avec TUIfly, 
la compagnie allemande de TUI, selon trois sources. Le quotidien 
bavarois Süddeutsche Zeitung a le premier fait état de ces 
discussions. 
    De manière distincte, Air Berlin discute avec Lufthansa 
 LHAG.DE  pour que cette dernière prenne en charge une 
quarantaine d'appareils et les personnels associés pour sa 
filiale à bas coût Eurowings, une décision devant être prise 
mercredi lors d'un conseil de surveillance, avaient précédemment 
déclaré des sources. Deux personnes ont déclaré lundi que ces 
discussions étaient plus avancées que celles avec TUI. 
    Combinées, ces deux opérations pourraient se traduire par 
une diminution de moitié de la flotte d'Air Berlin, à environ 70 
avions, ce qui entraînerait la suppression d'un millier de 
postes. 
    Des porte-parole d'Air Berlin, Etihad et TUI ont refusé de 
s'exprimer sur le sujet. 
    Air Berlin, qui a subi une perte nette lors de sept des huit 
derniers années, cherche à se développer dans les vols 
long-courriers et en classe affaires. 
 
 (Arno Schuetze, Peter Maushagen et Victoria Bryan; Bertrand 
Boucey pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant