Air Algérie -Des proches des victimes bientôt sur le site du crash

le
0

PARIS, 20 avril (Reuters) - Une cérémonie sera organisée dans les jours qui viennent sur les lieux du crash d'Air Algérie qui a fait 116 morts, dont 54 Français, en juillet dans le nord du Mali, a-t-on appris lundi dans l'entourage de François Hollande. Le président a reçu pour la troisième fois des représentants des familles des victimes, une rencontre qui devait précéder un voyage de quelque 130 proches sur les lieux de l'accident à bord d'un avion affrété par la France. Cette visite sera l'occasion d'un moment recueillement et d'une cérémonie oecuménique en présence d'Alain Vidalies, secrétaire d'État chargé des Transports, envoyé à Ouagadougou "pour exprimer la solidarité de l'Etat", a précisé l'Elysée. Lors de leur entretien, les représentants de victimes françaises, belges, algériennes et espagnoles, notamment, ont salué le travail des experts de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale pour identifier les corps, a aussi rapporté la présidence. Selon le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), le crash de l'avion d'Air Algérie, un MD 83 qui reliait Ouagadougou à Alger, serait dû à la non activation par l'équipage du système de dégivrage. (Elizabeth Pineau, édité par Yann le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant