Aimeriez-vous participer à des MOOC ?

le
0
Aimeriez-vous participer à des MOOC ?
Aimeriez-vous participer à des MOOC ?

Jean-Charles Verneuil

56 ans, ingénieur

Paris (IXe)

Pourquoi pas ? Le côté scolaire ne me concerne plus mais je pense que les cours en ligne sont de bonnes sources d'information en tous genres. J'ai envie de me renseigner sur un fait historique ? Je peux m'inscrire à un MOOC et suivre les analyses et commentaires d'un spécialiste. C'est un grand luxe qui ne coûte rien. Mais je ne pense pas que je serai assidu...

 

Leila Morrhad

22 ans, manageuse

Annemasse (74)

Non. Je me suis déjà inscrite à un MOOC pour avoir une double formation et je n'ai pas aimé l'expérience. En plus des vidéos en ligne, les responsables du programme nous promettaient qu'on pouvait « appeler les profs quand bon nous semblait pour poser des questions ». Ça ne répondait jamais ! Et puis, c'est dur de se concentrer tout seul devant son ordinateur.

 

Alice Leloir Simon

27 ans, gemmologue

Paris (VIIe)

Oui. Je n'ai jamais apprécié d'être assise dans un amphi avec des centaines de personnes agitées autour de moi. Même si je n'ai jamais essayé, je serais tentée par les cours en ligne parce qu'ils me permettraient de travailler chez moi, tranquille. Ça fait rêver ! Il y a un avantage avec ces cours filmés. Une minute d'inattention ? On rembobine et on réécoute.

 

Rosalie Simon

36 ans, sans emploi

Sasseville (76)

Non. Je n'y crois pas. Les MOOC sont peut-être de qualité, mais ils ne remplaceront jamais un prof en chair et en os. Dans une classe, les gens peuvent poser leurs questions au prof, échanger entre eux, apprendre les uns des autres. C'est en se mélangeant qu'on apprend, pas en restant face à son écran. L'ordinateur, c'est pour les jeux en ligne et les réseaux sociaux.

 

Clément Bizet

25 ans, doctorant en droit

Colombes (92)

Bien sûr. Donnant des cours aux premières années à ma fac, je ne m'interdis pas d'enregistrer mes propres MOOC dans les mois à venir. Ces vidéos peuvent très ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant