AIG va scinder sa division d'assurance hypothécaire

le
0
SCISSION ATTENDUE D'UNE FILIALE D'AIG
SCISSION ATTENDUE D'UNE FILIALE D'AIG

NEW YORK (Reuters) - American International Group (AIG) a décidé de scinder son activité d'assurance hypothécaire, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier, une initiative qui pourrait viser à contrer les critiques de son actionnaire activiste Carl Icahn.

La scission d'une filiale qui n'a contribué au bénéfice d'exploitation du groupe qu'à hauteur de 7,4% sur les neuf premiers mois de 2015 ne devrait cependant pas suffire à satisfaire Carl Icahn, qui plaide pour une scission de l'ensemble groupe en trois sociétés indépendantes.

L'activité d'assurance hypothécaire a réalisé un chiffre d'affaires de 791 millions de dollars sur la période janvier-septembre de l'an dernier.

Son sort pourrait être scellé mardi, lorsque AIG présentera son plan stratégique, et les sources ont dit que la direction avait opté pour une scission partielle, c'est à dire une distribution aux actionnaires d'une partie du capital de la filiale, dont le groupe resterait actionnaire.

"AIG continue de prendre des mesures pour se recentrer, améliorer ses résultats financiers et redistribuer des capitaux aux actionnaires. AIG poursuit un dialogue actif avec ses actionnaires, y compris Carl Icahn", a déclaré le groupe dans un courrier électronique.

Carl Icahn plaide pour une scission en arguant du fait qu'elle permettrait de créer des entreprises plus petites et plus simples à gérer et qu'elle ferait perdre à AIG son statut d'"institution financière d'importance systémique" (SIFI), assorti de contraintes réglementaires spécifiques.

AIG et son directeur général John Hancock rejettent pour l'instant un tel projet.

A la Bourse de New York, l'action AIG gagnait 2,1% à 56,47 dollars à 20h45 GMT vendredi après les informations de Reuters.

(Michael Flaherty et Mike Stone; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant