AIG : 700 millions de dollars de pertes après le Japon

le
0
Au total, les catastrophes naturelles devraient coûter 1 milliard de dollars (705 millions d'euros) à l'assureur américain au premier trimestre 2011.

La catastrophe sans égale vécue par le Japon entraînera un impact sévère sur les comptes des assureurs. Le géant américain du secteur, AIG, a annoncé vendredi soir que ces évènements causeront une perte brute de 700 millions de dollars (493 millions d'euros) à sa filiale assurance dommage Chartis.

Au total, l'assureur s'attend à une perte brute de 1 milliard de dollars (705 millions d'euros) pour sa filiale au titre du premier trimestre 2011, soit un trou de 900 millions de dollars après impôts (635 millions d'euros). En plus du coût de la catastrophe japonaise, cette perte est creusée par «les coûts préliminaires liés au séisme néozélandais, aux tempêtes d'hivers aux Etats-Unis, aux inondations australiennes et brésiliennes et au cyclone Yasi en Australie», précise AIG.

La facture pourra encore s'alourdir, prévient l'assureur américain. Cette estimation préliminaire ne tient pas compte de la participation du groupe au réassureur public japonais JERC (

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant