AIEA-Rejet d'une résolution contre le nucléaire israélien

le
0

(Actualisé avec rejet de la résolution) VIENNE, 25 septembre (Reuters) - Les Etats membres de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ont rejeté jeudi une résolution présentée par 18 pays arabes critiquant Israël pour son présumé arsenal nucléaire, le seul au Proche-Orient. Le projet de résolution, auquel s'opposait les Etats-Unis et les pays européens, était de toutes façon non contraignant et n'aurait donc eu aucune conséquence concrète. Un projet similaire avait été rejeté l'an dernier. Il avait été présenté à la conférence générale annuelle de l'AIEA, qui se tient cette semaine à Vienne. Les Etats arabes voulaient signaler leur insatisfaction face à l'absence de progrès vers un Proche-Orient sans armes nucléaires. Le texte faisait part de l'inquiétude des Etats signataires face aux capacités nucléaires d'Israël et demandait à l'Etat juif d'adhérer au Traité de non-prolifération (TNP). Israël n'a jamais ni confirmé, ni démenti détenir l'arme atomique. Les Etats-Unis et leurs alliés avaient fait valoir que cette résolution, si elle était adoptée, aurait été contre-productive. Cinquante-huit pays ont voté contre et 45 pour. Les autres se sont abstenus ou étaient absents. (Fredrik Dahl, Guy Kerivel et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant