Aidez vos petits-enfants à devenir propriétaires

le
2
Un grand-parent peut donner 31.865 euros à un petit-enfant sans impôts.(© Phovoir)
Un grand-parent peut donner 31.865 euros à un petit-enfant sans impôts.(© Phovoir)

Même si les taux des crédits immobiliers continuent à baisser, un prêt immobilier n’est pas facile à obtenir quand on a 25 ou 30 ans. Les banques n’accordent pas facilement de prêt aux jeunes. Les grands-parents sont alors tentés de les aider comme ils ont épaulé, en leur temps, leurs propres enfants.

Les solutions ne manquent pas : donation, prêt, caution… Chacune a ses avantages et ses limites. Nous les passons en revue pour vous aider à faire le bon choix et à soutenir financièrement vos petits-enfants.

Faire un don en espèces

Tout naturellement, pour aider l’aîné de vos petits-enfants à acheter son premier appartement, vous pensez lui donner une somme d’argent qui viendra compléter son apport personnel ou payer tout ou partie des frais de notaires. Avoir un apport est toujours très apprécié des banques lorsqu’on présente son dossier de demande de prêt.

Depuis la loi en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat, dite loi Tepa, d’août 2007, il est possible de faire un don essentiellement d’argent de 31 865 eu­ros, au maximum, en franchise de droits et renouvelable tous les quinze ans, à condition que le donateur ait moins de 80 ans et que le bénéficiaire soit majeur ou mineur émancipé lors de la transmission. Ce montant est transmissible en une ou plusieurs fois, en franchise d’impôts et de droits. Et, puis-que chaque grand-parent peut donner une telle somme,

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • md24750 il y a 8 mois

    Sauf que le logement social est réservé aux nouveaux Français. En s'expatriant, les jeunes se réservent une bien meilleure vie qu'ici. J'encourage le mien à le faire.

  • er3dw il y a 8 mois

    surtout pas. Les propriétaires sont matraqués fiscalement. L'évolution des normes fait qu'au bout de quelques année votre maison se dévalue. L'idéal est de trouvez un logement social