Aide militaire aux Kurdes d'Irak : Goasguen, Morano, Bayrou et EELV derrière Fabius

le
2
Aide militaire aux Kurdes d'Irak : Goasguen, Morano, Bayrou et EELV derrière Fabius
Aide militaire aux Kurdes d'Irak : Goasguen, Morano, Bayrou et EELV derrière Fabius

L'annonce par Laurent Fabius dimanche d'une probable livraison d'armes aux Kurdes d'Irak, menacés comme les chrétiens par les actions violentes des jihadistes dans le nord du pays, était bien accueillie lundi par EELV et plusieurs personnalités politiques de droite. Le gouvernement était même appelé à agir plus fortement en Irak, même si aucune voix ne réclamait une intervention militaire. L'option privilégiée par Laurent Fabius a aussi reçu l'assentiment de deux personnalités en retrait de la vie politique mais écoutées : Daniel Cohn-Bendit et Bernard Kouchner.

Dimanche, le ministre des Affaires étrangères avait déclaré que la France, en liaison avec les autres pays européens, allait examiner la possibilité de livrer «de manière sûre» des armes aux Kurdes et aux Irakiens. Il avait toutefois réaffirmé que Paris n'interviendrait pas militairement en Irak sans feu vert du Conseil de sécurité des Nations unies et en l'absence de menace directe sur des ressortissants français.

La France a, en outre, demandé lundi à l'Union européenne de se «mobiliser» face à la demande d'armements du président du Kurdistan irakien Massoud Barzani, dans une lettre adressée par le chef de la diplomatie, Laurent Fabius, à son homologue européenne, Catherine Ashton.

Claude Goasguen (UMP) : «Bien sûr, il faut leur donner des armes». «Bien sûr, il faut soutenir militairement les Kurdes. Il faut d'abord les aider, comme la France et l'Angleterre le font, sur le plan humanitaire, mais bien sûr, il faut leur donner des armes», a déclaré le maire du XVIe arrondissement de Paris, sur I-télé. «Je ne pense pas que la France soit en mesure d'intervenir militairement dans la mesure où son armée est déjà engagée au Mali, en Centrafrique, un petit peu partout. On verra quelle sera l'attitude des Américains, de toute façon la France est définitivement liée aux décisions de monsieur Obama. Et nous avons tous les inconvénients de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • newwin le lundi 11 aout 2014 à 16:37

    bizarre fabius et hollande soutenaient les fantique sislamistes en syrie contre les chrétiens ( étaient aux ordres de leurs maitres )

  • M4888303 le lundi 11 aout 2014 à 12:02

    Il faut etre réaliste et pragmatique,il n'est plus temps de parlotter,l'europe doit aider d'urgence ceux qui se battent contre cette peste en leur envoyant des moyens de resister.