Aide à domicile, santé? : les robots débarquent

le
0
Bruno Bonnell, porte-voix des start-up françaises de la robotique, se mobilise pour que la France ne rate pas la révolution robots.

Ne cherchez pas de magasins installés dans des galeries commerciales vendant exclusivement des robots. Pourtant, discrètement mais sûrement, la «robolution» est en marche, comme le dit Bruno Bonnell, patron de Robopolis et cofondateur d'Infogrames, l'ex-star française du jeu vidéo. Les spectaculaires progrès de l'intelligence artificielle combinés à l'Internet sans fil, la vidéo ou encore la géolocalisation permettent enfin d'inventer des machines de la vie courante capables de réagir à leur environnement.

C'est le début de la robotique de service. Ces machines peuvent prendre des allures d'humanoïdes ou plus souvent être conçues pour répondre aux fonctions robotisées. Les aspirateurs d'appartement qui travaillent seuls sont de grosses galettes - pour ne pas se coincer - sur roulettes dotées de caméra. Depuis peu, LG et Samsung déboulent sur ce marché dominé par des start-up. Les perspectives sont stimulantes. De 3,3 milliards de dollars il y a deux, le march

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant