Ai Weiwei et Anish Kapoor marchent pour les réfugiés à Londres

le
0

LONDRES, 17 septembre (Reuters) - L'artiste dissident chinois Ai Weiwei et le sculpteur britannique d'origine indienne Anish Kapoor ont pris jeudi à Londres la tête d'une marche réclamant une réponse "humaine et non politique" à la crise des migrants en Europe. Chacun des deux artistes portait une couverture grise symbolisant le premier besoin des réfugiés, dont le nombre s'élève à 60 millions dans le monde, selon le Haut-Commissariat de l'Onu pour les réfugiés. Ai Weiwei, qui avait déjà demandé la semaine dernière au gouvernement de David Cameron d'accepter un plus grand nombre de demandeurs d'asile sur son territoire, a expliqué au début de la manifestation que ce problème "concernait tout le monde". Anish Kapoor a également appelé les pays européens à faire preuve de davantage de solidarité. "Jusqu'à présent, les réponses (à cette crise) ont été politiques et non humaines, donc nous demandons des réponses humaines", a-t-il déclaré à la chaîne Sky TV. La marche de 11 km dans les rues de Londres s'est ébranlée jeudi matin devant l'Académie royale des Arts, où s'ouvrira samedi une rétrospective d'Ali Weiwei, la première que le dissident chinois pourra inaugurer en personne depuis que les autorités de Pékin lui ont restitué son passeport en juillet, quatre ans après l'avoir confisqué. Les deux artistes ont dit avoir intention d'organiser des marches similaires dans d'autres villes du monde entier dans les prochains mois. (Angus Berwick; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant