Ai Weiwei : enquête pour pornographie

le
0
Alors qu'il tente d'échapper au fisc, le célèbre dissident chinois est maintenant dans le collimateur des autorités pour avoir réalisé des photos de lui dénudé.

La Chine accentue la pression sur Ai Weiwei. Déjà accusé d'évasion fiscale, l'artiste contestataire a annoncé vendredi faire l'objet d'une enquête pour «pornographie». En cause : des clichés, datant de moins de deux ans, sur lesquels il apparaît assis sur une chaise traditionnelle chinoise dans le plus simple appareil. A ses côtés, quatre femmes également dévêtues. Une photographie artistique, intitulée «One Tiger, Eight Breasts» (un tigre, huit seins), où les poses ne sont pas lascives.

«La nudité n'est pas de la pornographie», a affirmé Ai Weiwei vendredi à un journaliste de l'Agence France presse (AFP) par téléphone. «Notre nation est extrêmement corrompue, avec tant de sexe, mais les autorités estiment que des photos de nus sur l'internet relèvent de la pornographie», s'est-il insurgé en qualifiant ces nouvelles accusations de «ridicules».

«J'ai cru que c'était une blague»

Jeudi, la police aurait, en effet, commencé ses investigations auprès d'un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant