Ahmed, 8 ans, au commissariat : Vallaud-Belkacem soutient l'équipe enseignante

le
24
Ahmed, 8 ans, au commissariat : Vallaud-Belkacem soutient l'équipe enseignante
Ahmed, 8 ans, au commissariat : Vallaud-Belkacem soutient l'équipe enseignante

La polémique ne fait que grandir. Mercredi après-midi, un garçon de 8 ans, prénommé Ahmed, était présent au commissariat de police de Nice Saint-Augustin (Alpes-Maritimes) avec ses parents. Selon l'avocat de la famille, ils ont été interrogés sur les propos de leur fils. Le 8 janvier, Ahmed aurait refusé de s'associer à la minute de silence observée en hommage aux victimes de la tuerie de Charlie Hebdo, en disant qu'il soutenait les terroristes. 

Jeudi après-midi, la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem a souhaité mettre les choses au clair dans cette affaire. Une plainte a bien été déposée par le personnel de l'établissement scolaire mais elle vise le père du jeune Ahmed. «Il a été menaçant à plusieurs reprises. Il a eu une attitude brutale, il s'est à introduit à plusieurs reprises dans l'établissement pour menacer le personnel. C'est pour cette raison et seulement cette raison que l'école a porté plainte contre le père», a détaillé la ministre, remerciant «le personnel d'avoir agi ainsi». 

VIDEO. Convocation d'un enfant de 8 ans au commissariat : Vallaud-Belkacem soutient l'équipe éducative

Un signalement aux services de protection de l'enfance des Alpes-Maritimes a également été fait par l'équipe enseignante afin qu'une enquête soit menée sur l'environnement entourant l'enfant, a précisé Najat Vallaud-Belkacem. «C'est contre le père qu'une plainte a été déposée. La justice a cette affaire entre les mains. Je le dis avec force, non seulement cette équipe a bien fait de se comporter ainsi, mais son travail de suivi, et pédagogique et social, est une oeuvre utile et je l'en remercie», a conclu la ministre. 

Plainte des parents. L'avocat de la famille, Me Sefen Guez Guez, avait lui enflammé la toile mercredi après-midi en relayant l'affaire sur Twitter depuis le commissariat, sous le pseudonyme S. Ibn Salah, avant d'affirmer qu'il était l'avocat des parents du petit ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le vendredi 30 jan 2015 à 18:55

    faire défiler le pauvre gamin de 8 ans dans toutes les classes, c'est tout de même limite. Perso, je trouve anormal que cette histoire sorte de l’école. Nous ne devrions pas être au courant.

  • M415325 le vendredi 30 jan 2015 à 17:17

    Pour une fois que je suis ok avec Vallau.belkacen , elle va souffrir car la laïcité ils n'arrêtent pas de lui marcher sur les pieds Aller Vallau fait le travail pour lequel tu es grassement payée , ferme le claque de ces fous.

  • M3435004 le vendredi 30 jan 2015 à 11:13

    Aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années !

  • M2833874 le vendredi 30 jan 2015 à 08:24

    Margot, pourriez-vous préciser contre quoi et qui il faut le protéger?.

  • kpm745 le vendredi 30 jan 2015 à 07:41

    Cela montre qu'il y a désormais 2 peuples qui cohabitent en France avec des valeurs différentes. L'avenir s' annonce sombre. Bravo les français comment avez vous fait pour en arriver là?

  • margot99 le vendredi 30 jan 2015 à 00:11

    bonjour le racisme fn qui se dechaine ici! ce petyit garçon a droit a la meme protection que tous les enfants.

  • Berg690 le jeudi 29 jan 2015 à 22:30

    La police n'a rien d'autre à faire? et ce directeur d'établissement ne doit pas être surbooké. En tous cas l'incitation à la délation à de beaux jours devant elle, comme aux heures sombres! Les libertés sont en danger merci le PS.

  • M2614138 le jeudi 29 jan 2015 à 20:40

    Apparemment de père en fils il n aime ni la France ni les francais par contre ils adorent les allocs familiales prime de rentrée la carte multivitale etc !! Il suffirait d une volonté politique pour que les choses changent tout de suite ! Sinon il faut un référendum sur le sujet. C est ca la démocratie ! Qu es ce qui arrivent aux journaleux il cite des noms à présent ! Si on veut que la France aille mieux il faut en finir avec l Hypocrisie ! L histoire jugera nos politiques

  • hz273144 le jeudi 29 jan 2015 à 20:20

    je ne comprend pas que les parents ne portent pas plainte contre la police lol

  • mark92 le jeudi 29 jan 2015 à 20:20

    "La justice à cette affaire entre les mains". Dans 10 ans le dossier sera classé sans suite. Mesure immédiate: suppression des allocations familiales, logements, RMI, RSA... plus de restau du coeur et autres dons en attendant qu'un juge se penche sur le dossier.