Agüero porte la City

le
0
Agüero porte la City
Agüero porte la City

Une nouvelle fois emmené par un très bon Agüero, auteur d'un doublé, Manchester City a enchaîné un troisième succès en une semaine sur la pelouse de Stoke (4-1) et se pose déjà en tête de la Premier League, malgré une copie une nouvelle fois incomplète.

Stoke City 1-4 Manchester City

Buts : Bojan (49e s.p.) pour Stoke - Agüero (27e s.p. et 35e) et Nolito (86e et 94e) pour Manchester City

Quarante-cinq minutes peuvent parfois suffire à tuer un match. C'est cruel mais il faut quelques fois s'en contenter. Voilà comment Manchester City a enchaîné samedi une troisième victoire en une semaine du côté de Stoke grâce notamment à un doublé d'un Agüero en chaleur depuis la reprise de la saison. Il y aura eu du bon, comme cette première mi-temps globalement contrôlée pendant quarante grosses minutes avant de commencer à reculer, à offrir des espaces à des Potters peut-être trop frileux et distraits techniquement pour espérer mieux. Car les hommes de Hughes auraient eu la place d'arracher un nul tant City s'est sabordé en seconde période, à l'image d'un Sterling accumulant les erreurs techniques après un premier acte convaincant. L'essentiel est là et City truste déjà la tête.

Agüero, Blue Six


Les souvenirs du passé sont tenaces. Il y a des succès qui marquent les foules, c'est comme ça. Il suffit de rembobiner : Manchester City, Manchester United, Chelsea, West Ham. Voilà à quoi ressemblaient les victimes du Britannia Stadium la saison dernière, aujourd'hui devenu le Bet365 Stadium. Saloperie de naming. Il était donc logique de voir Pep Guardiola afficher un visage crispé dans les bourrasques de Stoke-on-Trent et ce malgré une première semaine parfaite à la tête de Manchester City, marquée par deux succès dont une première manita à Bucarest mardi soir (5-0). Le Catalan veut maintenant voir plus loin, parler de jeu, de contrôle total et définitivement affiner son effectif alors que le marché des transferts part en vacances dans une dizaine de jours. Ce n'est donc plus une surprise de voir Joe Hart sur un banc ou encore Samir Nasri et Yaya Touré absents d'une feuille de match. Pour son déplacement à Stoke, Guardiola n'a pas changé grand chose, a reconduit le onze vainqueur en Roumanie cette semaine, à l'exception de Jesús Navas, préféré à Nolito. De son côté, Mark Hughes voulait lancer sa saison après un nul stérile à Middlesbrough en…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant