Agriterra investit dans la culture de palmiers à huile

le
0
(Commodesk) Agriterra, société anglaise d'investissement en terres agricoles, se lance dans un projet d'exploitation d'huile de palme en Afrique de l'Ouest. Déjà très présente dans la région, l'entreprise vient d'acquérir 45.000 hectares en Sierra Leone pour développer cette nouvelle filière. Le terrain, très favorable à la culture du palmier à huile, se situe dans le sud du pays où le taux de pluviométrie est le plus élevé. La compagnie, qui avait déjà acheté en Sierra-Leone le groupe Tropical Farms spécialisé dans la culture de cacao, est notamment présente au Mozambique dans la production de maïs et l'élevage bovin. Le palmier à huile a longtemps été cultivé dans sa région d'origine, l'Afrique tropicale, mais l'essentiel de sa production (85%) provient aujourd'hui d'Indonésie et de Malaisie. Très contesté pour son impact environnemental, notamment en termes de déforestation, le développement en Afrique de la culture intensive des palmiers à huile pourrait rapidement se faire au détriment de l'agriculture vivrière et des populations locales.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant