Agriculture : la production de blé en baisse de 30%, au pire niveau depuis 30 ans

le , mis à jour à 13:19
7
Agriculture : la production de blé en baisse de 30%, au pire niveau depuis 30 ans
Agriculture : la production de blé en baisse de 30%, au pire niveau depuis 30 ans

Mauvaise nouvelle pour les agriculteurs. Les champs de blé français n'ont pas été très productif à cause de mauvaises conditions météo. Le rendement attendu est en baisse de 30% en un an pour la récolte 2016, et devrait ainsi atteindre le taux le plus bas depuis 1986, année de forte sécheresse, selon une estimation du ministère de l'Agriculture diffusée vendredi.

 

 

La production nationale de blé tendre devrait atteindre 29,1 millions de tonnes, en chute de 29% par rapport à 2015, car «les cultures ont souffert d'un excès d'eau et du manque de luminosité» en raison des intempéries du printemps, souligne Agreste, le service statistique du ministère. «La floraison puis le remplissage des grains se sont déroulés dans de mauvaises conditions». De plus, «les conditions climatiques ont favorisé la prolifération des maladies et des ravageurs», rappelle Agreste.

 

Agriculture : Stéphane Le Foll annonce une baisse des rendements de 25 à 30%  

 

La région parisienne, le nord et l'est de la France les plus touchés

 

C'est dans le Bassin parisien et les régions du nord et de l'est de la France que la chute des rendements est la plus forte. Les rendements devraient ainsi reculer de 40% en Ile-de-France, de 38% dans les Hauts-de-France et de 31% dans le Centre-Val de Loire par rapport à la moyenne 2011-2015, selon les calculs du ministère.

Cependant Agreste souligne que lorsque ces estimations ont été établies, fin juillet, la récolte avait à peine débuté dans certaines régions, notamment en Normandie et dans les Hauts-de-France. «L'estimation finale est donc encore susceptible d'évoluer jusqu'à la fin des moissons», prévient l'organisme.

 

 Ailleurs, la surproduction fait s'effondrer les cours mondiaux 

 

Cette baisse drastique de la récolte française arrive au moment où les autres pays producteurs de blé connaissent eux une forte surproduction, ce qui fait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Garasixt il y a 11 mois

    Je n'y crois pas du tout, et quand bien même, ce sont les risques du métier, ne vous en faite pas les prix vont compenser. Est ce que l'Etat aide un entrepreneur qui perd de l'argent sur ses chantiers?

  • mxnagg il y a 11 mois

    Si avec ca on n'autorise d'urgence pas le "Monsanto Meteo resistant" c'est a desesperer de l'action des Lobby

  • lorant21 il y a 11 mois

    garasixt. les récoltes de blé/orge/avoine sont déjà faites à 90%..

  • vologda2 il y a 11 mois

    vu la mer de que l'on produit...voir video de claude bourguignon

  • Garasixt il y a 11 mois

    On compare des prévisions avec le réel de 1986. Et les récoltes de 2014 et 2015 on en parle pas?

  • stricot il y a 11 mois

    Mais la propduction de ble internationale est a un plus haut historique, donc les prix plutot bas. Ca n'arrange pas les producteurs francais mais au moins ca fait pas augmenter la bouffe.

  • Pienegro il y a 11 mois

    Depuis que nous sommes sous le reigne de François Normal 1er la France a toutes les poisses possibles!Ejecton-le et vite!!