Agriculteurs : barrages filtrants en région parisienne

le
0
Les agriculteurs de l'Ouest francilien qui menaçaient de bloquer Paris jeudi laisseront l'accès à la capitale.

Plutôt qu'un blocus de Paris, les agriculteurs de l'Ouest francilien ont revu à la baisse leurs ambitions pour cette journée d'action contre la PAC (politique agricole commune), les mesures fiscales et environnementales prises par le gouvernement. «On appelle plutôt à du filtrant, l'idée c'est de pas être totalement impopulaires mais de lancer un cri d'alarme face à la surdité du gouvernement», indique Damien Greffin, président de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles d'Ile-de-France Ouest (FDSEA).

Pourtant, il avait appelé ses adhérents à participer à un «blocus de Paris». «Notre volonté, c'est que ça ne dure pas trop longtemps, de 7 heures à la fin de matinée», poursuit-il. Côté forces de l'ordre, près d'un millier de policiers sont mobilisés prêts à intervenir sur une dizaine de points répertoriés dans les départ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant