Agressions sexuelles à Cologne : le rapport effrayant de la police

le , mis à jour le
2
La gare de Cologne, photo d'illustration.
La gare de Cologne, photo d'illustration.

Alors que le nombre de plaintes déposées par des femmes agressées près de la gare de Cologne dans la nuit du 1er janvier est passé de 90 à 121, le tabloïd allemand Bild a publié des notes du rapport interne de la police sur les agressions qui se sont déroulées dans la capitale rhénane le 31 décembre.

Une copie qui dresse un tableau encore plus inquiétant que ce qui était paru dans la presse jusqu'alors. « C'est un document qui traduit l'effroi et la peur », commence le quotidien allemand, tant les faits présentés dans le rapport rédigé par un fonctionnaire de police présent la nuit du drame sont saisissants. L'auteur raconte en effet qu'il était « impossible d'aider chaque victime et d'interpeller son attaquant sur place », avant d'ajouter : « Nous étions désespérés. »

« Du vomi partout dans toute la gare »

« Les forces d'intervention ne pouvaient pas maîtriser tous les événements, les actes de violence, les infractions, etc., car il se passait trop de choses au même moment », peut-on lire encore dans le rapport de police. Les femmes accompagnées ou non accompagnées passaient littéralement sous les fourches caudines à travers les masses d'hommes fortement alcoolisés, d'une façon impossible à décrire", témoigne le policier.

D'après le document, qui évoque une situation véritablement « chaotique et honteuse », le spectacle était...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair il y a 11 mois

    Les Allemands decouvrent la vie. Angela aurait due nous telephonner. Ca se passe comme ca tous les jours en France mais la presse de gauche n'en parle pas pour ne pas faire monter le FN

  • mark92 il y a 11 mois

    Merci Angela. Et surtout gardez les chez vous. On a déjà la jungle de Calais en France