Agression xénophobe d'une candidate aux municipales à Cologne

le
0

BERLIN, 17 octobre (Reuters) - Une candidate indépendante aux élections municipales à Cologne a été poignardée au cou et grièvement blessée lors d'une agression que la police estime être motivée par le soutien qu'elle apportait aux réfugiés en Allemagne. Henriette Reker et un de ses conseillers ont été grièvement blessés par un homme de 44 ans alors qu'ils faisaient campagne dans un quartier de la ville, a précisé la police. Trois autres personnes ont été blessées mais moins sérieusement. L'agression de Henriette Reker était "ciblée et délibérée", a précisé Norbert Wagner, chef de la brigade criminelle de Cologne en charge de l'enquête. "Il (l'agresseur) a reconnu dans sa déposition avoir agi pour des motifs xénophobes", a ajouté le policier. Le chef de la police de la ville a rappelé que la candidate avait soutenu des initiatives en faveur du logement de réfugiés. "Pour l'instant, son état est stable mais elle n'est pas encore tirée d'affaire", a-t-il dit. (Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant