Agressée en plein Sénat, une ancienne ministre brise le silence

le , mis à jour le
0
Monique Pelletier, ancienne ministre déléguée à la Condition féminine.
Monique Pelletier, ancienne ministre déléguée à la Condition féminine.

C'est un scandale qui n'a pas fini de faire du bruit. Depuis que l'affaire Baupin a secoué le monde politico-médiatique, les langues se délient. Après que de nombreuses femmes politiques ont dénoncé des faits de harcèlement et d'agressions sexuels de la part du député écologiste, d'autres évoquent à leur tour des comportements inappropriés de la part d'hommes politiques. Mardi, 500 militants et élus ont même signé une pétition dans Libération pour réclamer la fin de l'impunité face à ces violences.

Parmi les voix qui s'élèvent, celle de Monique Pelletier, ancienne ministre déléguée à la Condition féminine. Dans un tweet, elle a révélé avoir été agressée par un sénateur en 1979, tout en confiant sa « honte » de ne pas l'avoir dénoncé plus tôt.

« Je ne pouvais pas bouger »

À l'époque, Monique Pelletier défend la reconduction définitive de la loi Veil, un combat qui lui tient particulièrement à coeur mais qui s'annonce « ardu ». « Toutes sortes de lieux communs circulaient, du genre Maintenant que c'est permis, on va avorter pour pouvoir aller au ski. C'est un climat dont on a très peu parlé à l'époque et qui était très difficile », se souvient l'ex-ministre dans les colonnes du JDD

....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant