Agnès Saal plaide coupable pour ses frais de taxi

le
2
AGNÈS SAAL PLAIDE COUPABLE POUR SES FRAIS DE TAXI
AGNÈS SAAL PLAIDE COUPABLE POUR SES FRAIS DE TAXI

PARIS (Reuters) - Agnès Saal, ex-dirigeante de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina) et du Centre Pompidou, a décidé de plaider coupable de détournement de fonds publics pour ses notes de taxi, a-t-on appris mardi de sources proches du dossier.

En janvier, elle avait déjà dit au journal Le Monde regretter "à un point infini" le dérapage de plusieurs dizaines de milliers d'euros de ses frais, qui lui ont valu une exclusion de la fonction publique et déclenché au printemps 2015 un scandale.

Agnès Saal a également accepté de reconnaître sa culpabilité devant le tribunal de grande instance de Créteil, qui traite le volet Ina, et à Paris, pour les frais payés par le Centre national d'art et de culture Georges Pompidou.

Ces audiences auront lieu respectivement le 11 et le 15 avril, dit-on de source judiciaire.

De même source, on se refuse à donner davantage de précisions sur les peines proposées dans le cadre de cette procédure de plaider coupable.

Selon Le Figaro, Agnès Saal a dépensé près de 41.000 euros en notes de taxi en dix mois lorsqu'elle dirigeait l'Ina, dont plusieurs milliers d'euros pour son fils, et 38.000 euros sur la période janvier 2013-avril 2014, lorsqu'elle était directrice générale du Centre Pompidou.

(Service France et Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jplata le mardi 29 mar 2016 à 17:24

    Encore des petits arrangements entre amis, manière de noyer le poisson...

  • M4098497 le mardi 29 mar 2016 à 17:07

    Ca sent l'arrangement à plein nez. Un peu comme DSK. Je paye mais j'évite le plus lourd. Je ne serais pas surpris de la voir continuer dans la fonction publique