Agnel, un homme en or

le
0
Agnel, un homme en or
Agnel, un homme en or

Yannick Agnel est grand. A Barcelone, le Français a prouvé qu'il était bel et bien le maître du 200m nage libre depuis deux ans. Dominateur durant toute la finale des Mondiaux, le champion olympique de la distance n'a pas laissé ses adversaires revenir. Pourtant, le titre mondial ne lui tendait pas les bras. Parti s'entraîner aux Etats-Unis pour rejoindre Bob Bowman (ndlr : coach de Michael Phelps) il y a quelques mois, Yannick Agnel a connu une préparation mouvementée. Il avait d'abord annoncé qu'il renonçait au 200m à Barcelone, pour finalement y participer. Et ce résultat prouve qu'il a définitivement pris la bonne décision.Après le sacre du relais 4x100m dimanche, la Marseillaise a une nouvelle fois retenti à Barcelone. Devant un public français bien présent à Barcelone, Yannick Agnel s'est surpassé pour donner à la France un deuxième titre mondial dans ces championnats du monde. « C'est tout aussi beau qu'à Londres, je ne m'y attendais pas, a déclaré le champion du monde du 200m au micro de France 2 à la fin de sa course. Ce n'était pas évident. Ça peut être une réponse à mes détracteurs, j'avais préparé quelques réponses avant de venir. Je me suis dit que si j'étais médaille d'argent, je préférais l'être en étant bien dans ma peau. » Et ce mardi, les détracteurs du Français peuvent se faire très discrets. Car Yannick Agnel l'a confirmé, il est entré dans la sphère des grands champions de la natation française et mondiale.Stravius en bronze, Lacourt seulement cinquièmeMardi, deux autres français pouvaient rêver de titre mondial et de médailles. Sur 100m dos, Jérémy Stravius a décroché le bronze. Le tricolore n'a rien pu faire face aux Américains Matt Grevers et David Plummer. De son côté, Camille Lacourt a terminé cinquième. Une déception pour le Français qui a pourtant tout donné. Avec sa troisième place, Jérémy Stravius empoche sa deuxième médaille des Mondiaux, la quatrième pour l'équipe de France. Mercredi, les Françaises Camille Muffat et Charlotte Bonne s'élanceront en finale du 200m nage libre. Les deux nageuses essaieront de rapporter de nouvelles médailles au clan tricolore. Sur 200m, Muffat tentera d'oublier la désillusion du 400m nage libre de dimanche.La troisième journée des championnats du Monde de Barcelone a également été marquée par le sacre et le record du monde de Katie Ledecky sur 1500m nage libre. L'Américaine de 16 ans a réalisé une course incroyable en 15'36''53. Une autre américaine a brillé à Barcelone. La championne olympique du 100m dos, Missy Franklin, est devenue championne du monde de la discipline. Missy Franklin n'a pas tremblé et a assumé son statut de favorite tout au long de la course.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant