AGI démontre que les critères ESG minimisent le risque de perte maximale

le
0
(NEWSManagers.com) - La prise en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) permet très concrètement de réduire considérablement les queues de distribution (tail risk), montre une étude (ESG Portfolio Risk Reloaded) de risklab, une filiale d' Allianz Global Investors (AGI) spécialiste des stratégies d'investissement et de la gestion du risque.
Stefan Hörter, directeur de risklab, a indiqué qu'une application des critères ESG sur un portefeuille d'actions émergentes permet de diminuer le risque de perte maximale à 38,8 % par an au lieu de 64,5 % par rapport au MSCI Emerging Market Index avec une valeur à risque conditionnelle (CVaR) de 95 % ; elle le réduit à 4,9 % par an au lieu de 8,1 % dans le cas d'un portefeuille calqué sur le Merrill Lynch Global Broad market Croporate Index dans le domaine des obligations d'entreprise. Pour les actions du MSCI World Equity index, la queue de distribution de 38,1 % par an revient avec des critères ESG à 25,7 %.
D'après risklab, l'utilisation de l'ESG permet donc d'améliorer le profil rendement/risque d'un portefeuille. A titre d'illustration, la filiale d'AGI a pris le cas d'un portefeuille composé à 50/50 d'actions et d'obligations internationales sur une période de 20 ans. Ce portefeuille affiche une perspective de performance moyenne annuelle de 6,5 % et une perte maximale prévisible de 15,9 %. Des portefeuilles optimisés ESG composés d'actions de pays industrialisés et émergents ou d'obligations d'entreprises permettent soit de limiter d'environ un tiers (à 10,9 %) le risque de perte maximale à performance égale, soit d'augmenter la performance annuelle à 7 % en conservant le profil de risque " non-ESG" .

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant