Agenda décisif pour DSK à Lille et New York

le
0
Une mise en examen dans l'affaire du Carlton et un feu vert à un procès civil aux États-Unis: tout se joue mercredi.
Carlton: une convocation à hauts risques

Un mois après sa garde à vue dans une caserne de Lille, DSK est, cette fois-ci, convoqué par les juges qui instruisent l'affaire de proxénétisme. La partie risque d'être serrée entre les magistrats et ses avocats. Lors de sa garde à vue, DSK n'a pas dévié, selon plusieurs sources judiciaires, de sa ligne défense: il ignorait que les jeunes femmes ayant participé aux nombreuses parties fines étaient des prostituées et, a fortiori, qu'elles étaient rémunérées. D'autant que plusieurs d'entre elles étaient accompagnées par un responsable policier, le commissaire Lagarde, mis en examen dans le dossier. Il croyait à de simples rencontres libertines, certainement pas à des rendez-vous tarifés avec des professionnelles. «Dans ce cas, c'est parole contre parole, avance l'avocat d'un autre mis en cause. La complicité de proxénétisme qui suppose d'avoir favorisé la prostitution, de l'avoir organisée ou d'en avoir tiré bénéf

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant