Agences immobilières : la guerre des prix a commencé

le
13
Les agences virtuelles, qui n'ont pas à supporter le coût d'une boutique, promettent de réduire les commissions autour de 3% et parfois jusqu'à 1%.

Chères agences françaises... Selon une étude de l'OCDE, c'est en France que l'on trouve les frais de transaction immobilière (frais d'agence + frais de notaire) les plus élevés après la Belgique. Les commissions d'agences représentent en moyenne 5 % du montant de la vente. En période de crise, les particuliers reviennent vers les agents immobiliers, puisqu'ils ont plus de mal à vendre seuls leurs appartements. Mais ils sont aussi plus sensibles aux tarifs pratiqués par les agences.

D'autant que certains proposent des offres alléchantes sur le principe du low-cost. Les agences virtuelles, qui n'ont pas à supporter le coût d'une boutique, promettent de réduire les commissions autour de 3% et parfois jusqu'à 1%, comme c'est le cas pour Efficity. Mais dans ce cas, le vendeur doit effectuer lui-même les visites... Le site UneMaisonBleue a choisi une autre voie. Il affiche une commission fixe à 5980 euros pour toutes les transactions inférieures à 1,5 million d'euros.

Ventes privées ou interactives

Face à ces initiatives, les acteurs traditionnels ne restent pas les bras croisés. Certains s'essaient aux soldes. Guy Hoquet a ainsi réédité en novembre ses «ventes privées» avec des réductions pouvant atteindre 20 % sur certains produits tandis qu'Ad Valorem, filiale du Crédit foncier, lançait une vente flash d'appartements occupés avec des décotes pouvant atteindre 40 %. Pour attirer le client en boutique, d'autres choisissent d'élargir l'offre. Lancée depuis peu, la marque 1 Clic 1 Toit a séduit une centaine d'agences en leur permettant de proposer une offre de logements neufs issus des principaux promoteurs français. Certes, le marché du neuf n'est pas plus florissant que celui de l'ancien, mais un nombre grandissant d'agents immobiliers pensent qu'ils pourront ainsi mieux répondre aux attentes de leurs clients.

Quant à la dernière famille d'intervenants sur le marché immobilier, les notaires, ils disposent d'un autre outil pour tirer leur épingle du jeu. Les ventes notariales interactives, rebaptisées Immo-interactif, connaissent un certain succès actuellement. En s'appuyant sur Internet avec un système d'enchères, tout en garantissant la sécurité de la transaction, ils comptent drainer des propriétaires pressés de vendre ou des acheteurs à la recherche d'une bonne affaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7440558 le mardi 11 déc 2012 à 21:20

    nul besoin de ces parasites inutiles qui d'ailleurs representent moins de la moitié des transactions

  • mfouche2 le mardi 11 déc 2012 à 10:19

    Si la crise pouvait provoquer la liquidation de cette profession, ce serait une bonne chose. Personnellement je n'ai jamais acheté ou vendu en passant par une agence immobilière, leurs tarifs constituent une forme de racket, et si acheteurs et vendeurs faisaient un tant soit peu pression sur eux il y a longtemeps que les tarifs seraient effectivement tombés à 2 ou 2.5% ce qui serait déjà bien payé

  • omigda le mardi 11 déc 2012 à 07:59

    isobar: vas y explique nous le métier à haute valeur ajoutée d'un AI stp, ça m'intéresse en tant que chef d'entreprises, à savoir gagner 25keuros pour vendre une maison, démontre moi que cet argent est bien gagné à la sueur du front/cerveau. 25k pour moi d'honoraires, faut que je bosse TRES TRES dur. Dans l'attente de la demonstration de l'utilité du métier d'AI

  • isobar le lundi 10 déc 2012 à 15:12

    lol la haine se lit dans vos messages de frustrés...si c'est si facile pourquoi n'êtes vous pas agent immobilier ? hein ?et puis, qui vous oblige a faire appel a leurs services ? hein ?et puis, vous croyez vraiment que ca se resume a passer une annonce et faire visiter ?faites un effort, reflechissez 2 sec ...La méconnaissance n'a d’égale que votre bêtise.

  • titi18 le lundi 10 déc 2012 à 13:22

    C'est une bonne chose pour le porte monnaie. Mais personnellement j'ai toujours Acheter ou Vendu en direct. C'est très simple par Internet en en plus le Notaire se charge de la rédaction de la promesse de Vente sans surcoût.

  • drancel le lundi 10 déc 2012 à 13:02

    les reseaux de mandataires sans charges fixes ont de l'avenir..

  • gnapi le lundi 10 déc 2012 à 12:32

    On ne peut pas, comme ont tenté de le faire les promoteurs, crier à la crise et appeler à l'aide en prenant pour référence les années fastes et record.D'autres secteurs soufrent bien plus avec bien plus d'mplois direct: automobile, pharmacie (les gros labos qui réduisent la voilure en France et les pharamacies), métallurgie ...

  • gnapi le lundi 10 déc 2012 à 12:31

    On a beau jeu de parler de guerre des prix quand on part d'aussi loin en terme de coût comparé de la transaction: avant dernier de l'OCDE !

  • mqsd le lundi 10 déc 2012 à 11:50

    a quand la fin de ce quasi privilege de demander 5% pour ne rien apporter en termes de valeur ajoutée!

  • cresus57 le lundi 10 déc 2012 à 09:29

    on se rapproche de la vraie valeur du service rendu...