Agen : des bacheliers s'estiment lésés

le
0
Des parents d'élèves d'un lycée privé et d'un lycée public ont écrit au rectorat pour réclamer des enquêtes sur les notes de leurs enfants à l'épreuve de français du baccalauréat.

«Une injustice claire et flagrante», dénonce un parent. Les élèves de deux lycées agenais, l'un public, l'autre privé, s'estiment lésés dans leurs résultats au baccalauréat de français compte tenu de leurs bulletins scolaires. Étonnés des notes de leurs enfants qu'ils jugent étrangement faibles, les parents d'élèves ne comptent pas en rester là. Ils ont adressé un courrier au rectorat de Bordeaux pour faire part de leur mécontentement et mener l'enquête.

Une série de mauvaises notes

La fronde des parents est dans un premier temps apparue au lycée privé de Saint-Caprais. À la suite de l'épreuve orale de français, parmi les 21 élèves d'une classe, seul un a obtenu la moeynne avec un 10 sur 20. Face à ces résultats médiocres, une quinzaine de parents ont alors envoyé un ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant