Agca se recueille sur la tombe de Jean Paul II au Vatican

le
0

CITE DU VATICAN, 27 décembre (Reuters) - Le Turc Mehmet Ali Agca, qui avait tenté d'assassiner le pape Jean Paul II en 1981, s'est présenté samedi au Vatican pour déposer des roses blanches sur la tombe de ce dernier, décédé en 2005. Mehmet Ali Agca avait grièvement blessé par balles Jean Paul II le 13 mai 1981, place saint-Pierre. Jean Paul II avait pardonné son acte à Agca, qui fut membre d'un groupe d'extrême droite turc appelé les "Loups gris", et l'avait rencontré en 1983 dans la prison romaine où il purgeait une peine de réclusion à perpétuité pour l'attentat. Agé aujourd'hui de 56 ans, Agca a été gracié par l'Italie en 2000 et extradé vers la Turquie où il a été emprisonné pour le meurtre d'un journaliste remontant à 1979, ainsi que pour d'autres délits. Il a recouvré la liberté en 2010. Mehmet Ali Agca a téléphoné samedi au journal italien La Repubblica pour annoncer qu'il était arrivé au Vatican. Sa visite a été confirmée à Reuters par le père Ciro Benedettini, porte-parole adjoint du Vatican, qui a déclaré qu'il s'était recueilli sur la tombe de Jean Paul II dans la basilique saint Pierre avant de déposer deux gerbes de roses blanches. Agca a dit vouloir en outre rencontrer le pape François, mais le Vatican a fraîchement accueilli sa demande. "Il a déposé des fleurs sur la tombe de Jean Paul II. Je pense que cela suffit", a dit à La Repubblica le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican. (Philip Pullella; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant