Agbegnenou, l'argent triste

le , mis à jour à 06:11
0
Agbegnenou, l'argent triste
Agbegnenou, l'argent triste

Clarisse Agbegnenou ne méritait sans doute pas ça. Mais, après une journée parfaite, elle n'a rien pu faire en finale contre la Slovène Tina Trstenjak, qui l'a immobilisée. Comme en 2015 aux Mondiaux d'Astana, Trstenjak a eu le dernier mot. Elle prive la Française d'un titre qu'elle s'était promis de conquérir. « Je suis entrée au palmarès olympique, c'est beau, mais j'espère que ma déception va passer, réagit la médaillée d'argent. Je suis en colère. Je pense ne pas avoir été assez patiente. »

 

La jeune femme, au caractère bien trempé, n'a pas tremblé hier, malgré la pression qui reposait sur ses épaules, le judo tricolore étant passé au travers des trois premières journées. « Les filles qui avaient échoué m'avaient demandé de décrocher une médaille, c'est fait, même si ce n'est pas celle que je voulais. Je passe le relais aux autres. » Clarisse n'a peur de rien. Petite, elle avait tenu tête à ses parents qui souhaitaient qu'elle arrête le judo parce qu'ils ne pouvaient plus venir la chercher à l'entraînement, en leur expliquant que, malgré son jeune âge, elle pouvait parfaitement « rentrer toute seule en bus. »

 

La Francilienne est donc une teigneuse. « On m'a inscrite au judo parce que j'étais turbulente et qu'il fallait que je canalise mon énergie. J'ai testé tout un tas de choses : la gym, l'athlé, le hand, la danse... » s'amuse-t-elle encore aujourd'hui.

 

Le physique et le mental

 

Dans sa bouche, tout paraît simple. Des débuts sur les tatamis à 13 ans et une première médaille mondiale (argent) à 20 ans seulement. « Lorsque j'ai terminé deuxième, je me suis dit : L'année prochaine, tu gagnes, et j'ai gagné ! » C'était en 2014. La même année, la belle devient championne d'Europe. « Jeune, on me disait que j'avais du talent, moi je pensais être juste normale. En grandissant, j'ai compris que j'avais peut-être des qualités. »

 

Des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant