AG2R-La Mondiale : Un bilan de la première semaine positif malgré tout

le
0
AG2R-La Mondiale : Un bilan de la première semaine positif malgré tout
AG2R-La Mondiale : Un bilan de la première semaine positif malgré tout

Alors que Jean-Christophe Péraud et Romain Bardet pointent à plus de trois minutes de Christopher Froome, les deux coureurs de l'équipe AG2R-La Mondiale ont tiré un bilan relativement positif de la première semaine de la Grande Boucle 2015, marquée par la victoire d'Alexis Vuillermoz à Mûr-de-Bretagne.

Seule équipe française a avoir vu un de ses coureurs lever les bras sur la ligne d’arrivée d’une étape du Tour de France lors de la première semaine de course, l’équipe AG2R-La Mondiale a tiré un bilan assez mitigé de ce premier tiers de la Grande Boucle, en partie en raison du temps perdu par ses leaders Jean-Christophe Péraud (3’30’’) et Romain Bardet (4’38’’). Le deuxième du dernier Tour de France a vécu une semaine semblable à ce qu’il attendait. « Le bilan est satisfaisant. Je savais que c'était une première semaine où l'on perdrait du temps, notamment dans le contre-la-montre par équipes, a résumé Jean-Christophe Péraud dans un communiqué de son équipe. Finalement, on a bien limité la casse dans cet exercice. Je n'ai pas pu défendre mes chances lors de la première étape et je lâche 1’27’’. L'étape des pavés était sympa à courir, différente de ce que l’on peut faire habituellement. »

Bon bilan collectif, mais bilan personnel mitigé pour Bardet

Autre coureur de l’équipe AG2R-La Mondiale ambitieux au départ du Tour de France, Romain Bardet a connu une première semaine loin d’être simple et pointe déjà à plus de quatre minutes de Christopher Froome. S’il tire un bilan collectif positif, il regrette aussi sa crevaison sur le contre-la-montre par équipes, qui a fait perdre un peu de temps à toute son équipe. « Un très bon bilan pour l’équipe avec la victoire d’Alexis lors de la huitième étape. D’un point de vue personnel, c'est plus mitigé, a déclaré Romain Bardet. Les étapes importantes sont devant nous. Aujourd’hui, on a pu voir de la solidarité dans l’équipe après la crevaison et ça va nous servir pour la suite. » Alors que le Tour de France a laissé derrière lui les efforts chronométrés pour se tourner vers la haute montagne, les « Terre-et-Ciel » vont pouvoir monter en puissance pour viser une bonne place au général à Paris.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant