AG2R-La Mondiale : La formation savoyarde voit loin

le
0
AG2R-La Mondiale : La formation savoyarde voit loin
AG2R-La Mondiale : La formation savoyarde voit loin

Vincent Lavenu est un manager heureux. Vainqueur à l'Alpe d'Huez avec Christophe Riblon sur le dernier Tour de France, ainsi que du maillot du meilleur jeune du Tour d'Italie avec Carlos Betancur, le manager de l'équipe AG2R peut envisager sereinement l'avenir. Lavenu est bien aidé par un partenaire présent à ses côtés depuis 14 ans ! Une sorte d'anomalie à l'heure ou les arrêts d'équipes se multiplient. « On mesure au quotidien la chance que nous avons. Et quand une équipe disparaît, c'est un crève-c?ur pour tout le cyclisme français. C'est du bonheur de travailler avec un partenaire qui nous donne des perspectives. Et c'est réconfortant de voir qu'il y a encore des raisons d'investir dans notre sport », explique-t-il au Dauphiné Libéré.

Même si, faute d'argent, la formation savoyarde n'a pu faire signer Sylvain Chavanel elle a déjà réussi son recrutement. Sébastien Turgot et Damien Gaudin - qui ont signé jusqu'en 2016 ! - arrivés en provenance d'Europcar et Maxime Daniel en provenance de Sojasun devraient lui permettre d'enfin exister sur les classiques flandriennes. Vincent Lavenu chercherait même des « solutions financières » pour enrôler le grimpeur Alexis Vuillermoz lui aussi laissé sur le bord de la route par l'arrêt de Sojasun. Avec son budget de 9,5 millions d'euros, AG2R ne craint pas pour son avenir. Les coureurs locaux comme Bouet et Dumoulin sont sous contrats jusqu'en 2014 et Guillaume Bonnafond a signé pour deux ans cette année. L'équipe basée à Chambéry s'appuie aussi sur sa jeunesse dorée à l'image du Colombien Carlos Betancour et du meilleur Français du dernier Tour de France Romain Bardet pour briller dans les années à venir.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant