AG2R-La Mondiale : " Difficile à encaisser " pour Bardet

le
0
AG2R-La Mondiale : " Difficile à encaisser " pour Bardet
AG2R-La Mondiale : " Difficile à encaisser " pour Bardet
Arrivé avec près de deux minutes de retard sur le groupe Nibali-Pinot-Péraud à Bagnères-de-Luchon, Romain Bardet n'a pas caché sa déception, mais espère que les jambes vont revenir pour pouvoir attaquer dans les prochains jours.

Romain Bardet (au micro de France 2) :
« C'était une journée difficile, comme je n'en avais pas encore connue sur ce Tour. J'étais bien au début de l'étape, mais dans la dernière ascension, j'ai eu un coup mois bien. Il faut savoir gérer ses temps faibles. Je remercie toute l'équipe AG2R-La Mondiale, et surtout Sam (Dumoulin, présent dans l'échappée matinale) qui m'a permis de ne pas perdre les pédales, parce que mentalement c'était un moment très dur.  Il m'a attendu, il a vraiment coupé son effort. Quand on cherche à attaquer et qu'on se retrouve distancé comme ça, c'est difficile à encaisser. Mais il ne faut jamais baisser les bras. Même si j'ai perdu une bataille aujourd'hui, il reste encore deux étapes dans les Pyrénées. Du coup, je vais peut-être avoir un peu plus de liberté. Demain (mercredi), l'étape me correspond mieux, j'espère que les jambes seront meilleures qu'aujourd'hui. (sur la stratégie à adopter désormais chez AG2R-La Mondiale) Jean-Christophe peut vraiment jouer le podium cette année, on va en discuter avec le reste de l'équipe. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant