AG d'Alstom: des petits actionnaires mécontents expriment leurs interrogations

le
0
AG d'Alstom: des petits actionnaires mécontents expriment leurs interrogations
AG d'Alstom: des petits actionnaires mécontents expriment leurs interrogations
 «Vous êtes arrivé aux commandes du groupe pour le sauver. Est-ce un échec personnel de le vendre au fil de l'eau comme vous le faites??», «Pourquoi cédez-vous l'activité la plus rentable??», «Avez-vous vraiment la taille critique dans le transport??» Dans une ambiance parfois tendue, les questions des actionnaires à l'assemblée générale ont tourné autour du projet de cession des activités énergie à General Electric.

Et Patrick Kron, le PDG de l'industriel, de répondre : «Il n'y a pas le feu à la maison Alstom. Mais nous avons un problème de taille critique dans l'énergie et mon obsession est d'assurer un avenir pérenne à l'entreprise.»

De son côté, Colette Neuville, présidente de l'Association de défense des actionnaires minoritaires, a fait remarquer que la baisse du titre depuis l'annonce de l'opération avait entraîné  une perte de valeur entre 1,2 milliard et 1,5 milliard d'euros. «Je vois à cela deux raisons, a-t-elle affir­mé?: les incertitudes sur la valeur des actifs du groupe et les interrogations sur la future gouvernance, avec le rôle de l'État qui va peser lourd sans acheter de titres.» Sur ce point, Patrick Kron a répondu que l'État avait déjà été actionnaire d'Alstom dans le passé. Il a aussi indiqué que le groupe disposera d'options de vente (avec un prix plancher) exerçables en 2018-2019 dans les coentreprises qui seront créées avec General Electric dans l'énergie. 

Loin

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant