AfSud-Zuma saisit la justice contre un rapport anti-corruption

le
0
    JOHANNESBURG, 26 octobre (Reuters) - Le président 
sud-africain Jacob Zuma a déposé mardi un recours en justice 
afin de pouvoir interroger des témoins avant la rédaction par la 
médiatrice de la République d'un rapport sur le trafic 
d'influence qu'aurait exercé une famille de riches 
ressortissants indiens dans les affaires de l'Etat. 
    La chaîne de télévision eNCA TV affirme que Zuma a déposé 
son recours mardi alors qu'il se trouve sous la pression de 
l'opposition mais également de son parti le Congrès national 
africain (ANC) en raison de ses liens avec la famille Gupta qui 
aurait influencé la nomination de certains ministres. 
    "La seule manière de déterminer si le rapport est définitif 
ou non et que la médiatrice de la République le dise sans 
ambiguïté. De ce point de vue, je l'invite à le faire", déclare 
Zuma dans son recours. 
    Un rapport déjà rédigé par une précédente médiatrice de la 
République vise trois frères, Ajay, Atul et Rajesh Gupta, pour 
le rôle qu'ils auraient joué dans la désignation de certains 
ministres. Il n'a pas encore été établi si la nouvelle 
médiatrice reprendrait ce rapport à son compte ou si elle 
entendait en publier une version différente. 
    La publication du rapport a été suspendue par un recours 
intenté par Jacob Zuma devant la Cour suprême sud-africaine le 
14 octobre. 
    L'instance judiciaire entendra le 1er novembre les arguments 
de Jacob Zuma en faveur d'un report de la publication car il n'a 
pas été en mesure d'interroger les témoins et consulter les 
éléments de preuve qui pourraient impliquer sa responsabilité. 
    Le journal Business Day cite mercredi un rapport interne 
dans lequel certaines branches de l'ANC appellent Zuma et la 
direction du parti à démissionner après les mauvais résultats 
enregistrés lors des élections municipales en août. 
     
 
 (TJ Strydom; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant