AfSud-Zuma renouvelle sa confiance dans son ministre des Finances

le
0
    JOHANNESBURG, 25 août (Reuters) - Le président sud-africain, 
Jacob Zuma, a renouvelé jeudi son entière confiance dans son 
ministre des Finances, Pravin Gordhan, sur qui la police enquête 
en lien avec une unité du fisc soupçonnée d'avoir espionné 
plusieurs responsables politiques. 
    Le chef de l'Etat a dit ne pas pouvoir intervenir dans les 
enquêtes, malgré l'impact négatif que cela a sur l'économie 
nationale, lit-on dans un communiqué de la présidence. 
    La monnaie sud-africaine, le rand, qui avait perdu 5% depuis 
mardi du fait de l'enquête, a regagné 1,3%, jeudi, à la suite de 
la déclaration du président Zuma. 
    "Le président Jacob Zuma souhaite exprimer son plein soutien 
et sa totale confiance dans le ministre des Finances, et il 
souligne que le ministre n'a pas été déclaré coupable de quelque 
malversation", écrit la présidence dans le communiqué. 
    "La présidence souhaite également souligner que le président 
Zuma n'a pas le pouvoir de bloquer une enquête sur des 
personnes". 
    Mercredi, le ministre des Finances a exclu de démissionner. 
    Le ministre, ainsi que plusieurs autres responsables du fisc 
sud-africain (SARS), ont été convoqués pour une entrevue avec un 
officier de l'unité d'élite de la police, les Hawks, a indiqué 
une source proche du dossier. Pravin Gordhan a expliqué qu'il 
n'avait aucune obligation de se rendre à la convocation écrite 
adressée par la police et qu'il avait engagé des avocats pour le 
représenter. 
    Les Hawks enquêtent sur la création d'une unité secrète 
lorsque que Gordhan dirigeait l'administration fiscale 
sud-africaine et sur la régularité des opérations que cette 
dernière aurait conduites. 
    Cette affaire ressurgit dans un contexte de tension 
politique après les revers électoraux enregistrés par l'ANC 
(Congrès national africain) de Jacob Zuma lors des élections 
municipales, qui lui ont notamment fait perdre la municipalité 
de Johannesburg et celle de Tshwane, qui englobe la capitale, 
Pretoria. 
 
 (James Macharia; Pierre Sérisier et Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant