AfSud-Zuma conteste le rapport l'accusant de trafic d'influence

le
0
    JOHANNESBURG, 25 novembre (Reuters) - Le président 
sud-africain Jacob Zuma a décidé de contester en justice le 
rapport de l'ex-médiatrice de la République sur des soupçons de 
trafic d'influence au sein de son administration, ont déclaré 
vendredi les services de la présidence. 
    Dans un rapport intitulé "State of Capture" (Détournement 
d'Etat) publié au début du mois, l'ex-médiatrice de la 
République Thuli Madonsela a réclamé l'ouverture d'une enquête 
sur les faveurs qu'il est soupçonné d'avoir accordées à de 
riches hommes d'affaires, qu'il aurait laissés désigner des 
membres du gouvernement.   
 
 (Mfuneko Toyana; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant