Afrique : la croissance dopée par les ressources naturelles

le
0
Le continent devrait connaître une hausse du PIB de 4,8 % cette année et de 5,4 % en 2014.

Le continent africain confirme sa capacité à mieux résister aux chocs externes et à générer une croissance plus endogène. L'activité s'est accélérée en 2012 avec une hausse du PIB de 6,6 %, après 3,5 % en 2011, selon les nouvelles prévisions écono­miques de l'OCDE, des Nations unies et de la Banque africaine de développement. Même s'il faut minimiser ce rebond lié au rétablissement économique de la Libye, les perspec­tives restent très favorables pour l'Afrique en 2013 (+ 4,8 %) et 2014 (5,3 %), en dépit d'une conjoncture internationale morose. À noter toutefois qu'elles sont encore en deçà des performances d'avant la récession de 2009. «Depuis dix ans, une stabilité accrue, des politiques macroéconomiques saines, l'amélioration des termes de l'échange et de fructueux partenariats avec les économies émergentes ont redonné une marge de man½uvre économique aux dirigea...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant