Afrique du Sud: l'ANC désigne son chef

le
0
Le président Jacob Zuma devait être réélu lundi soir à la tête du Congrès national africain (ANC).

Le congrès de l'ANC (Congrès national africain), qui s'est ouvert dimanche à l'Université de Bloemfontein, dans le centre du pays ne devrait pas, sauf surprise, bouleverser l'avenir de l'Afrique du Sud. Jacob Zuma devrait être reconduit lundi soir à la tête du parti de Nelson Mandela. Autant dire, dans ce pays où l'ANC joue un rôle incontournable, s'assurer une réélection à la tête de la première puissance économique d'Afrique en 2014.

Ce parcours n'a pas été facile. En 2007, son prédécesseur, Thabo Mbeki, avait été éconduit de présidence de l'ANC avant d'être forcé d'abandonner celle du pays. Cette fois Zuma, 70 ans, sera mis en concurrence avec son vice-président Kgalema Motlanthe. Il a le soutien de six des neuf provinces du pays, dont la province du Kwazulu Natal qui représente seule près du quart des délégués. Zuma part donc avec une large avance. Sel...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant