Afrique du Sud-Fin des poursuites contre l'opposant Malema

le
0

JOHANNESBURG, 4 août (Reuters) - Un juge sud-africain a décidé mardi l'arrêt des poursuites pour corruption présumée contre Julius Malema, figure de l'opposition au président Jacob Zuma. Julius Malema était accusé de blanchiment d'argent, d'extorsion de fonds et de fraude liée à des contrats publics. Mais le juge George Mothle a estimé que la tenue de son procès avait été retardée exagérément par de multiples reports. "Vous êtes libre de partir", lui a-t-il dit en conclusion. Le parquet sud-africain a réagi en déclarant que cette décision n'équivalait pas à un acquittement et que le dossier pourrait être rouvert à une date ultérieure. Mais pour Nic Borain, analyste spécialiste de la vie politique sud-africaine, elle constitue bien un revers pour le pouvoir et illustre "l'incapacité généralisée à monter un dossier". "S'il s'agissait d'un complot pour salir le nom de Malema, il semble qu'il ait été très mal mené", a-t-il dit. Malema, ex-figure de premier plan de l'ANC, le parti du président, a dénoncé à de multiples reprises les accusations portées contre lui, parlant de complot pour le faire taire et le discréditer. "Je me présente devant vous en homme innocent", a-t-il déclaré mardi devant les journalistes et ses partisans réunis à l'extérieur du tribunal de Polokwane, dans la province du Limpopo. Exclu de l'ANC en 2012 pour indiscipline après en avoir dirigé le mouvement de jeunesse, Julius Malema dirige aujourd'hui les "Combattants pour la liberté économique", le deuxième mouvement d'opposition du pays, et accuse régulièrement le gouvernement de corruption en se présentant comme le champion de la classe noire pauvre dont la vie a peu changé depuis la fin de l'apartheid en 1994. Les charges contre lui concernent un contrat de 52 millions de rands (3,75 millions d'euros) attribué par une collectivité locale à une entreprise dont sa famille était actionnaire. (Peroshni Govender; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant