Afrique : «aide massive et urgente» nécessaire

le
0
Lors d'une réunion ministérielle d'urgence ce lundi, la FAO chiffre à 1,1 milliard d'euros le montant de l'aide à apporter aux pays de la Corne de l'Afrique, en proie à la famine. La Banque mondiale débloque 500 millions de dollars.

Face à l'urgence humanitaire de la «plus grave crise alimentaire en Afrique depuis vingt ans» comme l'indique l'ONU, le directeur général de la FAO, l'organe de l'ONU dédié à l'alimentation et l'agriculture, appelle à «une aide internationale massive et urgente». Deux mois après l'alerte lancée par les Nations unies et alors que se tient une réunion ministérielle d'urgence ce lundi à Rome, Jacques Diouf, directeur général de la FAO, estime que 1,6 milliard de dollars (soit 1,11 milliard d'euros) sont nécessaires dans les douze mois et 300 millions de dollars (soit 208,73 millions d'euros) dans les deux mois qui viennent pour secourir les 12 millions de personnes frappées par la sécheresse et la famine meurtrière qui affecte la Corne de l'Afrique. La Somalie, l'Éthiopie, le Kenya, Djibouti, le Soudan et l'Ouganda sont les principaux pays touchés par la pire sécheresse observée depuis 60 ans. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, appelle lui à réuni

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant