Afghanistan : un général américain accusé d'avoir manipulé des sénateurs

le
0
Un général est soupçonné d'avoir manipulé psychologiquement des élus du Congrès pour obtenir plus de fonds dans la guerre en Afghanistan. Le Pentagone va ouvrir une enquête.

La manipulation psychologique employée en temps de guerre par l'Armée américaine contre l'ennemi a-t-elle été utilisée contre des élus du Congrès pour obtenir des centaines de millions de dollars supplémentaires en Afghanistan?

C'est ce que suggère le magazine Rolling Stone qui se fonde sur les révélations du colonel Michael Holmes, chef de l'une des cellules dites «PSYOPS» ou «Pyschological operation» déployées en Afghanistan. Le général David Petraeus, commandant des forces américaines sur place a pris suffisamment au sérieux cette affaire digne d'un roman de science-fiction pour ordonner une enquête. Il faut dire que le journaliste à l'origine du scoop est Michael Hastings, auteur du portrait du général Stanley McChrystal qui a conduit ce dernier à la démission l'an dernier.

Dans son article, le journaliste met en cause un général de corps d'armée, William Caldwell, le supérieur hiérarchique d'Holmes, qui selon lui aurait ordonné cette opératio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant