Afghanistan : sept soldats de l'Otan tués par un militaire afghan et dans une explosion

le
0
Afghanistan : sept soldats de l'Otan tués par un militaire afghan et dans une explosion
Afghanistan : sept soldats de l'Otan tués par un militaire afghan et dans une explosion

Cinq soldats de l'Otan ont été tués samedi par l'explosion d'un engin piégé dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé la force de l'Otan sans donner d'autres précisions sur cette attaque, la plus meurtrière pour les troupes internationales depuis le début de l'année.

Selon le chef de la police provinciale de Kandahar (sud), le général Abdul Razeq, les cinq victimes sont Américaines et ont été tuées dans le district de Maiwand de la province de Kandahar, fief historique des talibans. «Cinq soldats américains ont été tués lorsque leur véhicule blindé a été touché par la puissante explosion d'une mine dans le district de Maiwand», a déclaré le général Abdul Razeq.

Deux militaires de la force de l'Otan ont été également tués samedi, cette fois dans l'ouest du pays, par un soldat afghan «qui a retourné son arme contre eux», a annoncé la force internationale de l'Otan (ISAF) qui ne fournit aucune autre précision. «L'incident est actuellement en cours d'investigation», a indiqué l'Otan. Des soldats américains, italiens et espagnols sont déployés dans l'ouest du pays.

49 soldats de l'Otan tués en Afghanistan depuis le début de l'année

Il s'agit de la journée la plus meurtrière pour les troupes de l'Otan depuis en août 2012. Sept militaires américains avaient alors perdu la vie dans le crash d'un hélicoptère, abattu par un tir hostile dans la province de Kandahar. Ces nouveaux décès portent à 49 le nombre total de morts au sein de la coalition de l'Otan depuis le début de l'année, selon le bilan réalisé par l'organisation indépendante Icasualties.org qui se fonde sur des informations officielles.

Les talibans, qui ont annoncé fin avril le début de leur «offensive de printemps», ont multiplié les attaques à l'explosif ces derniers jours.

Mardi, trois militaires britanniques en patrouille avaient péri dans l'explosion d'un engin piégé au passage de leur véhicule dans la province du Helmand...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant