Afghanistan/Pakistan-Le bilan du séisme approche les 350 morts

le , mis à jour à 18:07
0

(Bilans actualisés, détails des opérations, message des taliban) KABOUL/ISLAMABAD, 27 octobre (Reuters) - Les secouristes ont continué de s'activer mardi pour acheminer de l'aide aux victimes du violent séisme de magnitude 7,5 qui a frappé lundi le nord de l'Afghanistan et du Pakistan, faisant près de 350 morts selon des bilans encore provisoires. Craignant de rentrer chez eux en raison des répliques, des milliers d'habitants devraient passer une nouvelle nuit dehors, par des températures proches du zéro dans la chaîne montagneuse de l'Hindou Kouch où le séisme s'est produit. "Les opérations de secours sont en cours, et des tentes, des couvertures et des matelas sont actuellement acheminés", a dit à Reuters à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, un responsable des services d'urgence pakistanais, Latif ur Rehman. En Afghanistan, où l'acheminement de l'aide est rendu difficile par les menaces pour la sécurité dues à l'insurrection des taliban, le bilan officiel communiqué par les services de la présidence s'est alourdi à 115 morts dans plusieurs provinces, dont celle du Badakhshan, où des centaines de personnes avaient déjà péri dans des coulées de boue l'an dernier. Dans la province de Kunar (Est), l'une des plus touchées, on dénombre 42 décès confirmés. Au moins 4.000 habitations et complexes ont été détruits ou endommagés par le séisme à travers le pays, a déclaré le chef de l'exécutif afghan, Abdullah Abdullah. Les taliban ont appelé les ONG caritatives à livrer une aide d'urgence aux victimes du séisme, s'engageant à ne pas perturber les lignes d'approvisionnement. Dans un message de condoléances aux proches des victimes, ils annoncent aussi que leurs combattants présents dans les zones concernées ont reçu l'ordre d'apporter leur secours. "La sécurité est naturellement un facteur important", a cependant souligné Kjersti Haraldseide, directrice pour l'Afghanistan du Norwegian Refugee Council. "L'accès à certaines régions pour les acteurs du secteur humanitaire se heurte à des limites", a-t-elle dit. Au Pakistan, le dernier bilan officiel en date fait état de 228 morts. Mardi dans la soirée, les secours ont réussi à rouvrir la principale liaison terrestre qui relie le Pakistan à la Chine. La réouverture de cette "route du Karakoram", qui était bloquée par des glissements de terrain, devrait favoriser le transport d'aides et de produits de premier secours. L'épicentre du séisme de lundi a été localisé à 254 km au nord-est de Kaboul, et à une profondeur de 213 km sous la surface terrestre. La secousse de 7,5 a été suivie par plusieurs répliques, certaines atteignant la magnitude 4,8, selon l'institut géologique américain. (Asad Hashim; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant