Afghanistan : Obama dans les pas de Sarkozy

le
0
Washington annonce la fin des opérations de combat en 2013.

La France craignait de se retrouver seule sur la sellette, c'est le Pentagone qui a surpris tout le monde. Les États-Unis, qui comptent pour plus des deux tiers de l'effort militaire en Afghanistan, prévoient à leur tour de cesser les missions de combat dès 2013, avec un an d'avance.

La révision américaine, annoncée à la descente d'avion du secrétaire américain à la Défense, soulage la pression sur Paris une semaine après que Nicolas Sarkozy a décidé le retour de «la totalité des forces combattantes» françaises dès la fin 2013. Mais elle oblige aussi les vingt-sept alliés de l'Otan, la vingtaine d'autres nations engagées et surtout l'Afghanistan à précipiter un calendrier militaire qui, officiellement, s'étire encore jusqu'à la fin 2014.

«Il n'y a rien de nouveau», juge le secrétaire général de l'Otan, visiblement pris de court au début d'un rendez-vous des ministres de la Défense alliés à Bruxelles. Le spectre d'une sortie d'Afghanistan avec une missio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant