Afghanistan : Merkel admet que son pays est en «guerre» 

le
0
Lors d'une visite à Kunduz, la chancelière a rendu hommage aux soldats de la Bundeswehr.

Angela Merkel est présente sur tous les fronts. Après avoir bataillé à Bruxelles pour mettre sur les rails le mécanisme de sauvetage de l'euro, la chancelière, qui était attendue pour ses congés de fin d'année dans les montagnes suisses, s'est rendue samedi sur les contreforts de l'Hindu Kuch pour une visite aux soldats allemands déployés en Afghanistan. Elle a brisé un tabou en parlant pour la première fois de «guerre ».

À Kunduz, Mme Merkel a rendu hommage aux soldats de la Bundeswehr. «Merci pour cette mission, qui appartient à ce qu'il y a de plus dur», a-t-elle dit en reconnaissant que les Allemands ne sont pas convaincus du bien-fondé de cette très impopulaire intervention militaire, ce qui ne les empêche pas d'être fiers de leurs soldats. Actuellement, 4700 militaires allemands sont déployés en Afghanistan dans le cadre de la force de l'Otan (Isaf). Vendredi, un soldat allemand âgé de 21 ans a été tué par des ­insurgés afghans, portant à 45 l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant