Afghanistan-Les taliban menacent la capitale du Helmand

le
0

(actualisé avec autres combats, contexte) LASHKAR GAH, Afghanistan, 20 octobre (Reuters) - Les taliban ont progressé mardi en direction de Lashkar Gah, capitale de la province du Helmand dans le sud de l'Afghanistan, sur fond de violents affrontements avec les forces gouvernementales et de fuite des populations civiles. Ces combats dans les environs de Lashkar Gah surviennent trois semaines après le coup d'éclat des taliban dans le nord du pays, où ils ont brièvement conquis la ville de Kunduz et tenu le centre pendant trois jours avant que l'armée n'en regagne le contrôle. "La capitale du Helmand paraît être l'objet de pressions militaires sérieuses", a dit un responsable occidental. "On entend parler de civils qui fuient en grand nombre". De violents affrontements en lieu depuis deux jours dans le district de Gereshk, au nord de la ville de Lashkar Gah, a dit le gouverneur du Helmand, Mirza Khan Rahimi. Ces combats menacent de fermeture la route n°1, l'un des grands axes reliant Kandahar, dans le Sud, à la grande ville de Hérat, dans l'Ouest. Alors que les combats se poursuivaient dans le secteur de Lashkar Gah, de violents affrontements étaient signalés également dans le district de Ghurian, non loin de Hérat. Les taliban ont hissé leur drapeau dans le centre de ce district pendant quelques heures, avant que les renforts dépêchés par la police n'arrivent et ne les en chassent, a dit le chef de la police de Hérat, le général Abdul Majid Rozi. A Kaboul, le président afghan Ashraf Ghani a présidé une réunion du Conseil national de sécurité et ordonné à l'armée d'intensifier ses opérations contre les insurgés. Certains responsables gouvernementaux assurent que Lashkar Gah ne tombera pas mais une source proche des services de sécurité a indiqué que celle de Baba Ji, au nord de la capitale du Helmand, était passée aux mains des taliban. Le mouvement intégriste lui-même a affirmé avoir fortement progressé dans ce secteur. Après avoir pris brièvement Kunduz fin septembre, les taliban ont menacé la semaine dernière la ville de Ghazni, au sud-ouest de Kaboul, coupant pendant trois jours l'axe principal reliant Kaboul à Kandahar. Cette semaine, les taliban ont également envahi le district de Ghormach, dans la province de Faryab, à la frontière avec le Turkménistan. Les Etats-Unis ont imposé mardi des sanctions contre une personnalité des taliban, Torek Agha, qu'ils accusent d'avoir contribué à planifier des offensives en Afghanistan, d'avoir autorisé l'assassinat de dirigeants gouvernementaux afghans et d'avoir amassé des millions de dollars au profit du mouvement des "étudiants en religion". (Mohammad Stanekzai; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant